20 juin au 1er juillet 2016 : la Crète (partie ouest)

 

 Nouveau séjour en Crète mais cette fois dans la partie ouest et en dormant dans certains endroits où nous n'avions fait que passer. Voyage préparé avec le guide du routard édition 2016 (ouah il y a des photos couleurs). Vol Paris Heraklion avec Aegean; le repas du vol aller est encore moins bon qu'avec Air France, au retour il sera un peu meilleur.

J'ai retenu comme d'habitude une voiture chez Kissamos rent a car. Un employé m'attend à la sortie de l'aéroport, je le reconnais c'est celui que j'avais déja vu l'année dernière en septembre. Nous avons une belle citroen C3 de 25 000 kms en très bon état pour 264 euros (avec full insurance); je ne peux que recommander cette compagnie avec laquelle je n'ai jamais eu de mauvaises surprises.

Nos étapes seront Hania, Falassarna, Paleochora, Damnoni et Zaros. Dans les restaurants comme d'habitude si vous faites l'effort de parler grec, c'est tout de suite apprécié. Et le raki coule toujours à flots

N'ayant jamais été en Grèce en juin, je me demandais comment serait la fréquentation, beaucoup de monde ou pas ? Et bien oui et non. Du monde à Hania et à Matala mais ailleurs ça reste raisonnable. Quand même la saison a déja commencé et il ne manque que les petits français encore à l'école. par contre on voit de plus en plus de russes, de nordiques; les américains restent à Hania où ils sont nombreux mais ailleurs on n'en voit guère.

Et la chaleur ? Nous avons eu chaud; pas de pluie et une température qui montait jusqu' à 34 degrés, d'après la météo locale. A partir de midi difficile de rester sur la plage, même à l'ombre d'un parasol. Quand à la température de l'eau elle est largement suffisante même pour un frileux comme moi. par contre un gros inconvénient, nous avons eu du vent et de grosses vagues un peu partout. On n'est jamais content : le vent adoucit la température mais amène les vagues.

Pour ceux qui voudraient trouver les plages "secrètes", qui ne figurent pas sur les guides, je signale un petit livre que j'ai acheté à Matala; il s'appelle "les plus belles plages de Crète", par Alberta Galla et Michele Buonsanti aux éditions Mystis. Il est traduit en français (parfois de façon approximative). Il détaille et répertorie de manière très exhaustive toutes les plages, qu'on les attteigne par la route asphaltée, par une piste en terre ou à pied. C'est écrit sous forme de carnet de voyage et facile à lire.

 

nuits à Hania

 nuits à Falassarna

nuits à Paleochora

nuits à Damnoni (Plakias)

nuits à Zaros

 

Retour au menu itinéraires