2 au 17 juillet 2018 : Ammoudara (près d'Héraklion)

 

 Peu de chose à dire sur ce voyage. Pour la première fois nous séjournons dans un hôtel club, en compagnie de notre petit fils et de ses parents. Donc séjour avec peu de déplacement.

L'hôtel d'abord: le Santa Marina Beach (club LOOKEA) à Ammoudara, choisi parce qu'il est relativement petit par rapport aux monstres qu'on peut trouver et tout proche de l'aéroport atteint en 15 mn. Il présente de nombreux points positifs:

- petite taille, proche de l'aéroport; on atteint très rapidement le centre d'Héraklion par bus (arrêt juste en face de l'hôtel)

- amabilité et compétence du personnel grec, nourriture correcte, propreté de la chmabre et entretien

- animation pour les enfants faite par une personne dévouée et compétente (Camille). Pour les autres animations elles ne sont jamais imposées et c'est très bien ainsi.

Un point négatif : la piètre qualité des matelat qui mérteraient d'être changés. Et un gros point TRES négatif pour monsieur LOOKEA ou madame TUI : nous avions notre vol de retour à 0h30 (horaire non choisi évidemment) et nous devions quitter nos chambres à 11h du matin !!! Et on fait quoi en juillet entre 11h et 21h30 (heure de départ pour l'aéroport) sans pouvoir se changer, se reposer ou prendre une douche ??? On vous offre royalement une demi heure dans une chambre " de courtoisie" mais dans un créneau fixé à l'avance, c'est tout. Nous avons pu garder une des deux chambres jusqu'à 20h parce qu'elle était libre mais en payant 70 euros. Ce n'est pas le prix supplémentaire qui m'agace c'est le fait qu'on nous fiche dehors sans ménagement. Je ne suis pas un habitué des hôtels club mais il parait que c'est fréquent.

A part ces désagréments ce fût un séjour très agréable. Le temps était parfait, juste un nuage qui a obscurci le soleil pendant une heure sur les quinze jours, souvent du vent (force 3 ou 4) pour rafraîchir les touristes. Plage d'Ammoudara très agréable, des vagues à cause du vent mais pas dangereuses, avec beaucoup de parasols (indispensables en juillet); on remarque les emplacements des hôtels à ce que les serviettes sur les transats sont toutes de la même couleur, bleue marine pour le nôtre, ivoire pour l'apollonia et bleu roi pour le grand hôtel plus proche d'Héraklion dont je ne connais pas le nom. On voit aussi que sur les autres emplacements les transats sont plus serrés que pour les hôtels, faut bien gagner des sous. Des petits commerces juste en face de l'hôtel très pratiques.

Le 15 juillet c'était ... la finale de la coupe et au coup de sifflet final c'est deux cents français déchaînés qui ont envahi la rue d'Ammoudara avec des grecs qui avaient l'air contents pour nous. Grosse ambiance dans la rue et dans l'hôtel.

Comme déplacements:

- un tour au Cretaquarium tout proche; je confirme que pour les enfants (et les grands) c'est intéressant. Les requins ont fait beaucoup d'effet à un petit garçon de 8 ans qui au début n'osait pas approcher des parois (600 000 litres pour le plus gros bassin). En ce début juillet il n'y avait pas trop de monde.

- le water park lui aussi tout proche est très bien fait

- petit tour à Spinalonga. Le mieux pour s'y rendre est d'aller à Plaka d'où la traversée est beaucoup plus courte (mais pas donnée: 10 euros) plus le prix d'entrée sur l'île. La visite est intéessante mais fatigante sous le soleil. Si vous voulez vous baigner à Plaka, n'oubliez pas les chaussures, les galets font mal aux pieds. Un retour dans un bon restaurant : la taverne MARIA, en face d'un quai d'embarquement pour Spinalonga, le patron est toujours très sympathique

 Mon loueur habituel ( kissamosrentacar.com ) ne pouvait pas me donner une voiture pour la période souhaitéée mais il m'a recommandé un de ses collègues : Athens car SA ( info@athenscar.gr ) basé à Ammoudara, que je recommande: voiture amenée à l'hôtel, en bon état, la confiance règne, pas de constat au début ou à la fin et prix inférieur à ce que proposait Lookea. Il est très facile depuis l'hôtel de gagner la route principale, sans passer par Heraklion.

Un point amusant à propos de l'hôtel: lorsque je commandais les ouzos (ou ouza) du soir, je commandais et parlais en grec et j'avais à chaque fois des verres bien tassés; par contre lorsqu'un autre commandait en français les doses étaient beaucoup plus légères, on l'a vérifié à chaque fois.

 

Retour au menu itinéraires