jour 10 : La Canée

 

Journée consacrée à la visite de La Canée. Evidemment vous vous déplacerez à pied.

Le vieux marché couvert est plaisant à visiter, avec un mélange de boutiques authentiques et de pièges à touristes. Ici aussi on pratique le raccolage, quoique de manière plus sympathique que dans les restaurants. A acheter miel, huile et herbes (avez vous vu ce qu'ils appellent le thé crétois ?). A côté du marché un bon café/pâtisserie Kronos . Le marché à l'ouest du rempart le long de la mer qui se tient le jeudi est beaucoup plus authentique et populaire. Vous verrez des papis sur des vélos aussi agés qu'eux avec des amoncellements de légumes qui tiennent tant bien que mal.

La vielle ville est très agréable à parcourir avec évidemment nombre de boutiques. Des maisons vénitiennes, des bâtiments à moitié détruits où parfois subsistent des restaurants ou hôtels.

Le vieux port est très agréable, même si vous vous ferez accoster aux heures du déjeuner.

La fameuse rue du cuir compte un nombre énorme de boutiques. Il faut comparer les prix avant d'acheter, ce qui vous fera passer beaucoup de temps, mais finalement on peut faire des achats à bon prix. Les commerçants sont en général sympathiques et pas trop agressifs. Attention si vous flanez devant les vitrines des bijouteries, le vendeur viendra vous accoster. Possibilité de faire de vraies rencontres et de discuter (en anglais) avec des vendeurs ou vendeuses comme dans ce magasin de prèt à porter féminin de la rue Tsoudéron.

 

 

 

retour à l'itinéraire crete