jour 8 : de SANTORIN à PAROS

 C'est le jour de prendre le ferry pour Paros. En descendant vers le port d'Athinios on remarque pas mal de cailloux ou rochers qui ont dévalé sur la route sinueuse du fait des dernières pluies. Un panneau en bas sous la falaise nous signale en grec et en anglais que le stationnement se fait sous la responsablilité du conducteur. On comprend pourquoi en voyant un énorme bloc qui a dévalé la falaise pour venir aplatir récemment la moitié arrière d'une voiture ; pas de chance pour une fois c'était un véhicule assez neuf. Donc méfiez-vous, le panneau n'est pas là pour faire joli (d'ailleurs il ne l'est pas) (joli).

Nous avons souhaité prendre le "highspeed" des Hellas Flying Dolphins", gros catamaran qui va beaucoup plus vite (1h45 seulement ), mais est plus cher (21,80 euros). La mer est encore assez calme pour lui permettre de circuler, mais il arrivera du Pirée et Paros avec 30 mn de retard. Pendant que nous attendons avec nos bagages sur le port, mon épouse prononce des formules magiques pour éloigner les nuages et la pluie qui menace, chassés par un vent assez fort. Ca marchera il ne pleuvra pas. Vous pourrez admirer le souffle et les sifflets à roulette du pesonnel du port à Santorin comme dans les autres ports ; ça ne rigole pas dès qu'on fait mine d'aller dans un endroit interdit. Il y a peu de monde à descendre et à monter dans le ferry ; la transhumance de Pâques n'a pas encore commencé.

Dans le highspeed on est comme dans un avion en plus confortable : des hôtesses nous accueillent en français (mais comment ont-elles deviné ?) nous sommes dirigés jusqu'à nos sièges, car les billets sont numérotés. Nous pourrons donc passer la traversée dans un siège assez confortable, car le temps ne permet pas d'aller admirer le paysage sauf à avoir une tenue grands froids. Et il y a même une business class !

Arrivée à PAROS : vent violent sur le port. Dans un grand renfort de coups de sifflet le personnel guide véhicules et piètons. Nous sommes assaillis même en cette basse saison par les propositions de location d'hôtels ou de voiture. Un homme me court après, me propose un hôtel, je lui dit que j'en ai déjà réservé un (c'est la vérité) mais il est méfiant et me demande son nom ! Quand je lui dit Panorama, il est convaincu de ma bonne foi et me laisse partir. Nous vous recommandons l'agence de location de voitures SIXT : bureaux sur Paros (trois) et Naxos, personnel très aimable, situé sur le port de Parikia juste en face des bateaux. A ma grande surprise nous aurons une grosse Hyundai Accent alors que j'avais demané une voiture plus petite, pour le même prix. Le monsieur ira jusqu'à épousseter tout le tour de la voiture alors que l'état était tout à fait correct. Pas de constat d'état de la voiture, mais il faut dire qu'elle a déja quelques gnons variés. Vous voulez le téléphone ? 0284 52275, fax 0284 51544

  Nous partons vers l'hôtel PANORAMA que nous vous recommandons fortement. A droite une vue de Parikia prise depuis le balcon de notre chambre.

En cette basse saison PARIKIA est calme et la promenade le long de la plage est agréable ; la présence de nombreux restaurants sur cette rue laisse présager qu'il doit y avoir du monde en été. Attention cette rue est en sens unique en allant du port vers la droite et le bout de la jetée.

  

  

retour à l'itinéraire cyclades