Octobre 2005 : la ville de MOLYVOS  

 

Une petite ville très agréable, avec quelques ruelles en pente, une citadelle qui la domine et un joli petit port qui prend des couleurs supernes lors du coucher de soleil. 

Laissez moi tout d'abord dire du mal de l'hôtel OLIVE PRESS (celui qui a une grande cheminée tout au bord de la mer). Après échange de plusieurs mails, nous avions convenu d'une réservation (en octobre c'est prudent car beaucoup d'hôtels sont fermés) ; nous arrivons donc le jour dit pour trouver l'hôtel fermé : Aucune réponse, ni aux coups sur la porte, ni aux coups de téléphone (un répondeur en grec que je ne pouvais pas comprendre). Pourquoi donc ne pas m'avoir prévenu de cette fermeture, c'était la moindre des choses. Donc si vous réservez cet hôtel méfiez-vous, il pourrait tout aussi bien en saison faire du surbooking. C'est le patron de l'hôtel HERMES (lui aussi fermé mais c'était annoncé) situé tout à côté de l' OLIVE PRESS qui fort aimablement nous a indiqué l'hôtel DELFINIA qui reste ouvert hors saison.

Fin octobre à Molyvos il n'y a rien plus rien d'ouvert dans les ruelles ; toute l'activité se concentre près du port, où 4 restaurants restaient ouverts, ainsi que quelques cafés et boutiques. L'avantage c'est évidemment que pour profiter du coucher de soleil il n'y a que nous et quelques pécheurs sur la jetée du port. Les édifices qui ont déja une couleur tirant sur le rouge prennent de très belles couleurs face au soleil couchant.

La visite de la citadelle permet de bénficier d'un superbe point de vue sur le port ainsi que sur les côtes turques au loin (en fait pas très loin) ; elle n'est pas très étendue mais la visite vaut la peine (surtout en fin de saison quand vous êtes les seuls visiteurs ou presque). En vous promenant sur la citadelle vous vous direz sans doute comme nous : "ça serait bien d'avoir une maison dans ce coin avec une vue pareille". Mais il ne faut pas oublier que le coin doit être plutôt désert en hiver, et très envahie en été. Nénamoins Molyvos offre un très joli site, avec des plages bien aménagées, pas mal d'hôtels le long de la mer et de restaurants. C'est certainement le meilleur point de départ pour ciculer dans l'île et un excellent lieu de séjour ; MYTILENE est trop bruyante (ah ces deux roues !) pour y rester plus de quelques jours.

  

 

Retour au menu LESBOS