la côte ouest de Rhodes

La côte ouest en partant de Rhodes commence par un secteur à éviter , rempli d'hôtels et d'immeubles pour touristes très riches (dans le genre de la côte au sud d' Athènes en descendant vers Sounion si vous connaissez). Tout le long de la route est bâti, aucun intérêt sauf pour aller sur la plage d'Ixia, mais en été ça doit être insupportable ; inutile d'aller là bas vous avez la même chose sur la côte d'azur.

Notre première étape nous conduit au mont Filerimos qui offre une vue magnifique sur tous les côtés de l'île. C'était le lieu de l'antique cité d' Ialissos ; une chapelle y fut construite par un moine au 13è siècle, remplacée par une basilique puis par un monastère. Restauré par les Italiens, des moines vinrent s'y installer mais le quittèrent pendant la guerre et le monsatère est désormais inoccupé. Il est situé dans un cadre très agréable et la visite (payante) en vaut la peine. Un chemin de croix bordé de stèles à chaque station de la passion du Christ condui tau point le plus à l'ouest vers une grande croix, d'où on a une vue panoramique superbe (cette partie de la visite est gratuite, c'est l'entrée dans l'enceinte du monastère qui est payante). Nous avons fait l'aller de ce chemin de croix en forçant le pas pour doubler un groupe de touristes allemands et profiter de la vue au calme.

Nous n'irons évidemment pas voir la vallée des papillons car ce n'est pas la saison.

Deuxième but du voyage sur la côte ouest : la ville antique de Camiros. On accède à l'agora, puis à un temple et aux vestiges des rues et des maisons. Le tout est assez ruiné mais ce qui reste des murs donne bien l'impresion de la ville telle qu'elle existait. En haut (évidemment) se trouvait l'acropole, avec les ruines du temple d' Athena, une citerne de 600 m3 qui était destinée à recueillir les eaux de pluie. On a là aussi une très belle vue sur la mer. Nous conseillons donc cette visite car c'est un des sites de Grece qui donne le mieux l'idée des anciennes villes.

Nous déjeunerons tardivement à Embonas, petite ville assez animée où se retrouvent pas mal de touristes.

La troisième étape est le fort de Monolithos, impressionnante construction médiévale tout en haut d'un rocher. Surveillez les enfants pendant la visite car ça monte dur et là haut il n'y a pas de garde-fou. Une petite chapelle est bâtie dans l'enceinte du fort. En allant tout droit vous arrivez à un promontoire d'où on a une superbe vue.

Mais n'oubliez pas d'aller sur la droite, vers une construction voûtée (je ne sais pas ce que c'est et à quoi elle servait) ; de là la vue est encore plus belle et la plupart des gens l'ignorent en filant directement au premier point de vue.

Nous n'irons pas plus au sud, mais c'est possible. Nous remonterons en suivant la mer alors qu'à l'aller nous étions descendus par l'intérieur afin de varier les paysages.

retour à l'itinéraire Rhodes